Politique

Amadou Ba « L’élection présidentielle sera libre et transparente »

Le premier ministre Amadou Ba , et son gouvernement étaient face aux députés à l’Assemblée nationale, pour répondre aux questions d’actualité. cette rencontre avec les élus  »intervient dans un contexte particulier avec un climat politique délétère . A neuf mois de l’élection présidentielle, le chef du gouvernement a tenu à rassurer que le processus électoral est confié au ministère de l’Intérieur. « Mais, au-delà de la personne d’Antoine Diome, le Sénégal est un pays organisé avec une administration organisée et impersonnelle ». Selon lui, « tous les candidats, retenus par le Conseil constitutionnel, iront en compétition et les Sénégalais vont choisir librement. Ce n’est pas une affaire d’Antoine Diome ».

«Ce pays est organisé et les responsabilités sont partagées. Concernant le processus électoral, les responsabilités sont partagées entre le ministère de l’intérieur et la justice. Mais au- delà de la personne, il y a des règles qui organisent le processus. J’avais dit en 2017 que les élections se passeront sans problème et le lendemain tout le monde ira au travail et c’est ce qui s’est passé jusqu’en 2022. Je veux vous rassurer, on a commencé le processus et quelle que soit la personne qui sera à la tête du ministère de l’Intérieur ou de la justice ou à la primature, le processus ira jusqu’au bout et les élections se dérouleront selon les règles de l’art», a déclaré Amadou Ba

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *