Politique

Caravane de la liberté : Sonko raconte son retour forcé

Interpellé et ramené de force à Dakar, le leader de Pastef Ousmane Sonko est déterminé à mener son combat seul et à faire face au président Macky Sall.

« Ce qui se passe dépasse l’entendement. La liberté est menacée dans ce pays. C’est dans ce cadre que nous avons commencé cette caravane de la liberté. Nous avons sillonné quelques localités pour aller au contact des sénégalais et les sensibiliser sur les enjeux du moment. J’ai pris sur moi d’arrêter parce que les objectifs étaient largement atteints. Mais personne ne nous a contraint d’arrêter même s’il y avait quelques tracasseries policières », a déclaré le maire de Ziguinchor.

Et d’ajouter « J’ai pris sur moi de partir hier, très tôt et je suis parti par la route et j’ai décidé de passer par la Gambie en rapport avec ma décision sur la campagne de désobéissance civique. Je l’ai fait en toute liberté.en toute illégalité, ils ont confisqué mes deux téléphones, l’arme que j’avais et dont je détenais l’autorisation, ont été aussi emporté « .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *