Politique

Dialogue, 3e mandat: Idrissa Seck déballe

Invité par la rédaction du groupe e-media, le patron de Rewmi affirme en avoir parlé avec Macky et refuse de dévoiler le contenu de leur discussion.

« J’ai parlé avec le Président Macky Sall, mais je ne peux pas révéler le contenu de notre conversation ». Je ne sais pas si le Président Macky Sall va faire un 3eme mandat ou pas ! Je ne peux me prononcer sur un sujet dont je n’ai pas les tenants et les aboutissants. J’ai parlé avec le Président Macky Sall, mais je ne peux pas révéler le contenu de notre conversation. Ce n’est pas à moi de dévoiler la teneur de nos échanges. Au moment venu, il se prononcera », a soutenu l’ancien maire de Thiès

. «Dans un autre registre, Idrissa Seck a livré son point de vue sur le dialogue lancé par le Chef de l’État. Selon elle, la démarche de Macky Sall est       » Je ne vais pas au dialogue pour des futilités. Si je participe pour un dialogue c’est pour l’essentiel. Je participerai à tous les dialogues dans ce pays», dit-il.

« Si Yankhoba est coupable avec des preuves, que la loi s’applique avec toute sa rigueur et même si je suis Président de la République et que le rapport se retrouve sur mon bureau, et qu’il soit fautif, il sera sanctionné. Mais, pour le moment je n’en sais rien donc je ne peux pas trop m’avancer. Le Secrétaire Général du parti (Rewmi) devait sortir un communiqué dans lequel se trouve le nom de Yankhoba en tant que Directeur de Cabinet, mais je lui ai dit de ne pas le sortir parce qu’il y a une accusation », déclare-t-il. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *