A LA UNE International

Iran : plus de 100 morts et 140 blessés dans une double explosion près de la tombe du général Soleimani

Au moins 103 personnes ont été tuées et plus de 180 blessées dans un attentat perpétré mercredi près de la tombe de Qassem Soleimani, architecte des opérations militaires iraniennes au Moyen-Orient dont l’Iran commémore le quatrième anniversaire de la mort, ont rapporté des médias d’État. Une double explosion a eu lieu près de la mosquée Saheb al-Zaman, où se trouve la tombe du général Soleimani, à Kerman, dans le sud de l’Iran. Une foule compacte composée de représentants du régime et d’anonymes y était rassemblée pour une cérémonie.

 

L’attaque, qualifiée d’attentat par des responsables iraniens et les médias d’État mais qui n’a pas été revendiquée dans l’immédiat, survient dans un contexte régional très tendu depuis le début du conflit il y a près de trois mois entre Israël et le Hamas à Gaza, et au lendemain de l’élimination d’un haut responsable du mouvement islamiste palestinien dans une frappe aérienne près de Beyrouth. Selon l’agence de presse officielle iranienne Irna, une première explosion s’est produite à 700 mètres de la tombe de Soleimani et la seconde à un kilomètre plus loin.

Le président russe Vladimir Poutine l’a jugé pour sa part « choquant par sa cruauté et son cynisme » dans un message aux deux dirigeants iraniens. Le gouvernement iranien a décrété jeudi « journée de deuil national dans tout le pays », a également indiqué la télévision d’Etat. L’attaque, la plus meurtrière en Iran depuis 1978, quand un incendie criminel avait fait au moins 377 morts dans un cinéma d’Abadan

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *