A LA UNE International

Mali : les dix opposants placés sous mandat de dépôt

 

Les opposants à la junte malienne interpellés jeudi 20 juin sont accusés de « réunion clandestine » et de vouloir « déstabiliser la transition », seront en principe présentés, lundi 24 juin, devant la justice. Avant ce rendez-vous crucial, les avocats de la défense dénoncent « un dossier vide » et espèrent la libération de leurs clients. Ceux-ci sont désormais dix, le onzième ayant été déjà libéré.

Les chefs d’accusation retenus contre eux sont entre autres, « opposition à l’exercice de l’autorité légitime », « Attentat » et « complot » contre le gouvernement, « opposition à l’exercice de l’autorité légitime » portant « atteinte à l’ordre public ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *