Politique

Ousmane Sonko : « Ce qui s’est passé au tribunal est une honte pour le Sénégal »

Le leader du parti Pastef ne lâche plus Macky Sall d’une semelle. dans une déclaration sur les réseaux sociaux, Ousmane Sonko a Ousmane Sonko a  demandé pardon aux Sénégalais au nom des « comploteurs »

« Nous considérions qu’il n’y avait pas matière à mettre tout le pays en danger sur la base d’un complot manifeste. Ce qui s’est passé hier a démontré tout ce que je disais au monde entier. On n’a même pas laissé le capitaine Touré démontrer les preuves du complot qui a commencé à partir de la modification du PV d’enquête. Le juge ne devait même pas l’écouter plus de 30 secondes. Au contraire, doit-il poursuivre les comploteurs pour les victimes tombées en marge des manifestations. Si ce n’était le peuple, je serais en prison depuis longtemps », a lancé Ousmane Sonko face à une foule en liesse.

Et d’ajouter  «Nous allons à Dakar pour continuer le combat. Désormais, nous n’allons plus donner le choix à Macky Sall. Soit, il recule de ses manigances, soit, on le déloge du palais», a laissé entendre le maire de Ziguinchor. A l’en croire, «j’appelle toute la jeunesse qui croit en notre projet de préparer pour faire face à Macky Sall. Soit il va reculer ou bien nous allons le déloger. Je ne vais plus rester à Ziguinchor. Je vais quitter ici pour aller terminer le combat à Dakar».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *