A LA UNE Société

Retour des habitants de Boussoloum après 33 ans d’exil

Les autorités administratives, territoriales et des partenaires ont organisé une journée pour marquer le retour des populations de Boussoloum, village de la commune de Boutoupa-Camaracounda, après 33 ans d’exil en Guinée Bissau, a constaté l’Aps. Boussoloum, ancien village situé en Basse-Casamance, faisait partie de la communauté rurale de Boutoupa-Camaracounda, dans l’arrondissement de Niaguiss. Il avait été abandonné par ses habitants du fait du conflit en Casamance. «Après trente-trois ans d’exil, la population de Bossoloum a enfin décidé, avec l’aide de l’État, de retourner définitivement dans son village natal, ce 6 juillet 2024», s’est réjoui le chef de village de Boussoloum, Ansoumana Mendy, lors de la cérémonie marquant le retour au bercail des habitants.Des agents de l’Agence nationale pour la relance des activités économiques et sociales en Casamance (ANRAC) et des partenaires ont pris part à cette cérémonie. «Je remercie en mon nom propre en tant que chef de village et au nom de la population les autorités sénégalaises et les forces de défense et de sécurité de l’accompagnement qui nous a été réservé», a déclaré le chef de village, Ansoumana Mendy. «Depuis le premier jour où nous avons mis les pieds à Boussoloum, nous sommes toujours accompagnés par les forces de défense et de sécurité qui veillent sur notre sécurité dans le village», a-t-il ajouté. M. Mendy a ainsi plaidé pour la réalisation de pistes pour, dit-il, désenclaver son village. Il a aussi souhaité la mise en place d’un forage à Boussoloum, ainsi que d’un poste de sécurité, l’accompagnement dans la construction de maisons, l’électrification etc. Il a précisé que ce sont 24 familles, dont 100 enfants, qui vivaient en exil de l’autre côté de la frontière.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *