Politique

Violences au Sénégal: L’UA, la Cédéao et la France  appellent à la retenue

Les réactions se multiplient au sein de la Communauté international, suite aux  violences s qui ont éclaté après la condamnation à deux ans de prison ferme le leader de pastef   Ousmane Sonko.

Dans un communiqué relayé sur le réseau social Twitter, l’Union européenne s’inquiète de la montée des tensions politiques et sociales et déplore la mort des neuf personnes.

‘’Il est primordial de préserver les fondements de la démocratie, l’Etat de droit et respect des droits et des libertés’’, a tweeté l’UE.

De son côté, la communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO) dont le Sénégal est membre, a, dans un communiqué, ‘’condamné les violences qui ont causé des pertes en vies humaines et appelé au règlement des différends’’.

La France  s’est dite ‘’extrêmement préoccupée’’ par les violences. Dans un communiqué de son ministère des Affaires étrangères, le gouvernement français appelle à  »la retenue, à cesser les violences et à résoudre cette crise, dans le respect de la longue tradition démocratique du Sénégal’’.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *